Choose Color

WhatsApp(+257) 68 33 36 22

AdresseRohero I, Quartier INSS, Bujumbura, Burundi

Les objets connectés

Les objets connectés ont encore de beaux jours devant eux ! Tee-shirts, montres, chaussures, lunettes.., les objets high-tech, aussi appelés intelligents, envahissent nos foyers. Aujourd'hui faisant partie intégrante de notre vie quotidienne, leur utilité est indissociable pour le côté pratique, ludique et technologique. Les objets connectés sont des objets électroniques connectés sans fil, partageant des informations avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone... et capables de percevoir, d'analyser et d'agir selon les contextes et notre environnement. Parmi les acteurs de l'internet des objets on trouve : Intel, Schneider Electric, Google, IBM, STMicroelectronics...

#

On parle d’objets connectés pour définir des types d’objets dont la vocation première n’est pas d’être des périphériques informatiques ni des interfaces d’accès au web, mais auxquels l’ajout d’une connexion Internet a permis d’apporter une valeur supplémentaire en terme de fonctionnalité, d’information, d’interaction avec l’environnement ou d’usage.On peut ainsi considérer qu’une imprimante n’est pas un objet connecté (bien qu’elle le soit au sens commun) dans la mesure où sa vocation première est d’être un périphérique informatique.

Fonctionnement des objets connectés :
Les objets connectés sont reliés à Internet (on parle d’ailleurs d’Internet des objets, ou web 3.0) : ils peuvent donc communiquer avec d’autres systèmes pour obtenir ou fournir de l’information. Cela est rendu possible par la forte miniaturisation des composants électroniques, mais aussi par l’émergence de nouveaux réseaux de télécommunication de type M2M.

Ils pourront par exemple :
- Collecter et stocker des informations en fonction de leur environnement : rythme cardiaque de l’utilisateur, hygrométrie d’une cave, etc.
- Déclencher une action en fonction des informations recueillies sur le web, comme par exemple l’arrosage d’une pelouse à la veille d’une forte journée de sécheresse.

Pour transformer un objet du quotidien en objet connecté, il suffit de le raccorder à Internet et de le faire régir en fonction des données disponibles : météo, cours de bourse, action d’un utilisateur sur un smartphone… La réelle “intelligence” de l’objet est donc dans l’interface, et non dans l’objet lui-même. Par exemple, une simple ampoule, si elle est raccordée à une interface connectée à Internet (par exemple au niveau de la prise de courant), peut être commandée depuis un smartphone, et devient par conséquent une “ampoule” connectée.

Nos Solutions

Vos Publicités

Vos Annonces

Vos Communiqués